Les Mondes de P-Val: Business case – vous êtes le nouveau patron de la R&D de votre entreprise

lundi 20 décembre 2010

Business case – vous êtes le nouveau patron de la R&D de votre entreprise

Cher lecteur, Noël approche et votre agenda vous donne sans doute un peu plus de temps pour réfléchir, je vous propose un business case Monde pour vous entraîner dans la maîtrise de vos projets de transformation.
Vous venez d’être nommé patron de la R&D d’une grande entreprise publique. Vous êtes un leader-créateur (souvenez vous de la définition de ce concept « il créé un Monde auquel ses équipes veulent appartenir ») et en tant que leader-créateur vous avez entrepris de définir un Monde voulu pour les 2000 personnes de votre direction.
Une des composantes du Monde voulu que vous allez proposer à vos équipes est une nouvelle vision du temps et des délais de leurs projets de recherche. Avant votre arrivée, à chaque projet était associée une date d’échéance – indicative ; si le chercheur justifiait que si on lui donnait plus de temps il pourrait délivrer un meilleur résultat, il obtenait ce surcroit de délai, voire le prenait sans en référer. Mais vous avez décidé qu’un délai était un délai et qu’à partir de maintenant le délai fixé au démarrage du projet devra être respecté.

Et maintenant ? … à vous de réfléchir … deux premières pistes de travail sont à lire ci-dessous, n’hésitez pas à en proposer d’autres.

Première piste : comprendre si ce changement relève d’une problématique de Monde ou d’un simple ajustement d’objectif et de pilotage.
Dans ce cas précis, ce nouveau directeur fait face à un changement de Monde très profond, en a-t-il conscience ?
Quelques éléments de contexte : dans le Monde actuel de cette R&D, la grandeur n’est pas de délivrer dans les délais, elle est de délivrer un résultat publiable dans des revues scientifiques. La reconnaissance est donc donnée par les pairs, pas par le directeur et encore moins par les clients internes du groupe à qui pourtant ces projets de recherches sont destinés in-fine. L’état de petit dans cette direction est même de dire « vous êtes au service des opérationnels », « non ! nous faisons de la recherche ! ». Le mode d’argumentation pour obtenir un délai supplémentaire est donc toujours dans le registre « je dois approfondir ».
Conclusion : la proposition de Monde-voulu faite par ce directeur est sûrement très censée … mais il va devoir gérer un vrai changement de Monde qui ne pourra pas réussir par ses seules injonctions managériales.

Deuxième piste : l’injonction managériale peut aider
Le Monde de cette entreprise est très « civique » et dans ce type de Monde, le respect des règles est important. Mais attention dans l’analyse de ce Monde civique, est-ce que les chercheurs de cette R&D considère qu’un nouveau directeur est légitime pour fixer des nouvelles règles, contradictoires avec des règles plus profondes et plus historiques ? Par ailleurs, mettra-t-il en place un système de pilotage qui trace et sanctionne les dérives ? (j’ai oublié de vous dire que ce pilotage des délais existe déjà dans cette direction mais que chacun sait comment le détourner).

Quelles autres pistes proposez-vous ?

Bruno Jourdan

Aucun commentaire:

Publier un commentaire