Les Mondes de P-Val: 31% des 400 rapports annuels de la Banque Mondiale publiés sur Internet ne sont jamais téléchargés

mardi 27 mai 2014

31% des 400 rapports annuels de la Banque Mondiale publiés sur Internet ne sont jamais téléchargés



Ce chiffre étonnant – communiqué par la Banque elle-même - est cité par Jean-Pierre Robin dans un article du Figaro économie que je vous invite à lire.
Il est très représentatif de la difficulté des entreprises à synchroniser leurs stratégies avec le Monde de leurs salariés.

Commençons par les faits :
1/La mission de la Banque Mondiale est d’éradiquer la pauvreté dans le monde à l’horizon 2030
2/Son président, Jim Yong Kim, pense que « la connaissance est centrale dans le développement et que l’information doit circuler pour que les pays se nourrissent de l’expérience des autres »
3/La Banque Mondiale a publié 1600 rapports en quatre ans
4/31% de ces rapports ne sont jamais téléchargés et 40% téléchargés moins de 100 fois

A la lecture de ces faits, j’ai l’intuition qu’il y a une incohérence profonde entre la stratégie annoncée du Président et les pratiques opérationnelles de ses équipes.

Elles mettent en œuvre la stratégie de la Banque dans un Monde qui n’est plus le bon.
La grandeur du Monde actuel de la Banque semble être « la publication ». Lu ou pas lu, ce n’est pas leur question. Ils savent d'ailleurs déjà qu'ils ne sont pas lus. Mais leur enjeu est d’être publié. Ils le sont.Tout va bien. Et concrètement, la reconnaissance leur est donné par le nombre de leurs publications, pas du tout par l’usage opérationnel qui en est fait par ceux qui agissent sur le terrain contre la pauvreté.

Ce Monde n'est plus le bon. Le changement nécessaire est profond
Les optimistes diront « changeons la politique de diffusion ».
Les réalistes diront « nous sommes obligés de revoir en profondeur le contenu même de nos rapports, pour qu’ils soient utiles, utilisés et utilisables. Nous devons aussi revoir tout le système de reconnaissance des équipes, leur manières de travailler entre eux et avec l’extérieur, le pilotage de notre performance et des prises de décisions

Comment Jim Yong Kim doit agir ? D'abord en répondant à la question "avez-vous conscience que vous devez faire changer de monde la BM ?"

Bruno Jourdan

Aucun commentaire:

Publier un commentaire