Les Mondes de P-Val: Guérilla marketing … vous en pensez quoi ?

mardi 17 juillet 2012

Guérilla marketing … vous en pensez quoi ?

Philippe Verboogen, MD Europe d’eFront a relayé une histoire intéressante racontée par un analyste spécialisé dans la Business Intelligence Philippe Nieuwbourg.

L’histoire
­­« A l'occasion de la soirée organisée par Microstrategy dans un club du centre d'Amsterdam, QlikView (un concurrent de MicroStrategy) a imaginé pour les clients et partenaires européens de Microstrategy une opération originale et très remarquée.
A la sortie du club où Microstrategy recevait ses clients européens, de jolies jeunes filles toutes vêtues de blanc, interpellaient les participants et leur proposaient de les raccompagner en vélo-taxi à leur hôtel; un vélo-taxi aux couleurs de QlikView.
Une opération remarquée et très réussie. Sans agressivité, sans dénigrement, avec humour et bonne humeur, QlikView est parvenu à se donner une excellente visibilité auprès des participants présents à la soirée. Une opération marketing au budget extrêmement réduit. Même les employés de Microstrategy se sont prêtés au jeu et certains étaient enchantés de se faire prendre en photo avec les hôtesses de QlikView.
Une opération amusante, à part peut-être pour les organisateurs de la conférence Microstrategy ».

Et vous, que pensez-vous de ce genre de pratique ?

Votre réaction est probablement une illustration parfaite de votre « Monde ».
Si vous avez trouvé que cette pratique est normale, vous appartenez sûrement au Monde que nous qualifions de « marchand » : seul le résultat compte, on ne doit rien lâcher et vendre justifie toute les pratiques à partir du moment où la loi le permet.
Si vous avez trouvé que cette pratique est d’une créativité géniale, vous appartenez au Monde de « l’inspiration », celui des idées.
Et si vous pensez que cette technique dite d’ambush marketing est détestable, sans fairplay, voire même qu’elle est le début de la fin de la civilisation, vous êtes dans le Monde « domestique ». Vous pensez sans doute que la faim ne justifie pas tout les moyens et que sans des règles minimum de savoir-vivre, le climat business peut devenir détestable.

Aucun de ces Mondes n’est bon ou mauvais, il est.
… Sauf que celui qui est trop domestique va peut être manquer de niac commerciale … que celui qui est trop marchand peut se mettre à dos un écosystème domestique.
Est-ce qu’une entreprise a déjà essayé ce type de technique marketing en France en B2B ?

Dans exactement le même registre, vous pouvez relire le post suivant sur la guerre Contador/Schleck dans le tour de France 2010 : HistoireCycliste

Bruno Jourdan

Aucun commentaire:

Publier un commentaire